Perte d’emploi ne rime pas avec Adieu maison

perdre son emploi pas sa maison

Un mardi. Comme ça. Michèle revient du bureau plus tôt que prévu.
« Chéri, j’ai perdu mon job… »

C’est certain, cette nouvelle ébranlerait tout ménage, entraînant son lot de stress.
Fois mille si vous êtes en rénovation… Si vous avez des enfants à charge…
Si le terme de votre prêt hypothécaire arrive à échéance sous peu…

Pas de panique !
Le renouvellement d’un prêt hypothécaire s’enregistre automatiquement suivant les mêmes conditions. Seul le taux est mis à jour. Nul besoin donc de présenter une nouvelle demande, de procéder à une nouvelle évaluation ou de présenter une preuve de revenus tels qu’exigés à la conclusion du prêt initial.

La principale difficulté survient lorsque les emprunteurs désirent modifier les conditions du prêt, soit pour changer d’institution financière (et accéder à un meilleur taux), soit pour demander un refinancement (et ainsi augmenter le montant du capital emprunté).

Quand la situation perdure et que l’argent vient à manquer…
Tant d’événements imprévus (accident, maladie, travaux majeurs, etc.) risquent de plonger rapidement un ménage dans des problèmes financiers. Pour répondre à un scénario extrême, la provision d’un fonds d’urgence reste la meilleure protection. Considérant que plusieurs ménages vivent d’une paie à l’autre et que la période de chômage moyenne peut s’étendre jusqu’à 6 mois, le défaut de paiement suivant une perte d’emploi arrive inévitablement à court ou moyen terme.

Pour pallier cette situation, le recours à une autre source de financement TEMPORAIRE peut être envisageable pour répondre à des obligations pressantes. Gare au surendettement par contre !

Si, inévitablement, 4,5,6 mois suivent sans versement sur l’hypothèque, des complications peuvent émerger et conduire l’institution prêteuse actuelle à refuser tout renouvellement, voire entamer un processus de reprise de finance…

La clé, c’est (encore) la planification !
Voici les premières actions à envisager advenant une perte d’emploi :

  • Évaluez vos priorités et coupez le superflu ;
  • Révisez le budget de votre ménage ;
  • Soyez rigoureux et disciplinés ;
  • Soyez créatifs !

S’il est possible de prévoir des coupures de poste, prenez les devants.
Préparez votre renouvellement ou refinancement à l’avance.

Discutez-en avec un courtier de l’Équipe 😉

 

Vous avez aimé notre article? Partagez!

Les commentaires sont fermés.