On s’instruit : le bris d’hypothèque ou la pénalité liée à un paiement anticipé

pénalité bris hypothèque

 

 

 

 

 

 

Notre société a adopté la culture du paiement à versement. Reste que le plus ennuyeux est aussi le plus prenant sur votre style de vie, soit votre prêt hypothécaire 😉

La plupart du temps donc, votre choix s’arrête sur la qualité d’un taux offert.
Fixe, le plus bas SVP, dans une hypothèque fermée, 5 ans.

Mais alors… Pour quelque raison que ce soit, qu’arrive-t-il si vous êtes dans l’obligation de vendre votre propriété ou de déménager avant la fin du terme de votre contrat hypothécaire ?

Oui, des pénalités s’appliquent…
Avez-vous bien lu les petits caractères de votre engagement ?

Règle générale, sachez qu’il existe 2 méthodes de calculs :

  1. Dans la mesure où le contrat suit un taux variable : la pénalité considère la valeur de 3 mois d’intérêt sur le solde restant jusqu’à la fin du terme.
  2. Dans le cas d’un taux fixe : la pénalité se base sur le différentiel de taux d’intérêt, soit la différence entre le taux en vigueur au moment du bris d’hypothèque et celui accordé au moment de l’emprunt. Note : Comme les taux varient quotidiennement, le calcul du différentiel de taux s’en voit aussi changé.

Une pénalité salée peut rapidement changer vos plans. Et disons-le, en moyenne, la plupart des contrats hypothécaires sont rompus au cours de la 3e année – cause de divorce, de transfert ou de changement d’emploi, de l’arrivée d’un enfant, d’un coup de cœur, etc. Au bonheur des institutions financières, le coût de vos pénalités compense la perte de profit du prêteur.

Des conseils ?

  1. Commencez par un exercice de visualisation 😉
    Songez à votre avenir dans 2,3,5 ans.
  2. Référez-vous à votre courtier, il saura vous guider
    Démêlez et comprenez les pénalités applicables
  3. Calculez avant d’agir
    Considérez le coût de vos actions : avant, pendant, après !

Et si l’on considère qu’il est peu probable que la vente de votre propriété coïncide avec l’échéance du terme de votre hypothèque… Dans ce cas, référez-vous aussi à votre courtier hypothécaire comme allié question d’accéder aux solutions adaptées.

Sources : http://www.moneysense.ca/spend/real-estate/selling/6-steps-to-lower-your-ird-mortgage-penalty/

 

Les commentaires sont fermés.