Quand les élections font ralentir l’immobilier…

élection

 

 

 

 

 

Pendant une campagne électorale, on parle de politique à tous les jours. Sans exception!

Ce qu’on sait moins, c’est que le marché immobilier se place en attente dès une élection provinciale. La peur d’un référendum fait réfléchir plusieurs propriétaires, majoritairement en Outaouais et dans les quartiers anglophones de Montréal. Beaucoup pensaient vendre si le PQ passait.

La victoire du PLQ a fait pousser un soupir à plusieurs concernant le marché immobilier et beaucoup d’intervenants s’attendent à un prochain trimestre beaucoup plus fort.

Imaginiez-vous qu’une élection pouvait avoir autant d’impact dans le marché immobilier?

Source: http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201404/09/01-4755848-immobilier-residentiel-printemps-post-electoral-a-montreal.php

Vous avez aimé notre article? Partagez!

Les commentaires sont fermés.