Archives de la catégorie: Marché immobilier

Insignifiante une hausse des taux de 1% ? Vraiment ?

L’environnement économique actuel propose encore des taux forts avantageux variant entre 2,5% et 3%, du jamais vu depuis longtemps. Et c’est aux consommateurs que ces années record profitent largement.

…Mais un jour, le vent va tourner.
Qu’adviendra-t-il suivant une hausse inévitable, dans 1, 2, 5 ans : quel accueil au cœur des ménages canadiens ?

Négocier sa propriété sous l’évaluation… ?

BulleImmo

Aussi imprévisible soit-il, le marché immobilier est marqué aujourd’hui par un phénomène qui prend de l’ampleur dans la province et ailleurs au Canada. Ainsi, malgré le fait d’une bulle immobilière, il arrive que plusieurs propriétés unifamiliales et une majorité de condos se vendent maintenant sous l’évaluation municipale. Que s’est-il passé? Votre propriété a-t-elle réellement « perdu » de la valeur!?

Un marché immobilier fort en 2016

immobilier

 

 

 

 

 

Après quelques années plus moroses, l’année 2016 surprend avec une vigueur renouvelée dans tous les secteurs de la région de Montréal et dans tous les types de propriétés. Et oui, même dans les condos! On parle d’une hausse de 10% des ventes dans ce créneau. 23% dans les plex.

La hausse d’activité se reflète dans les délais de vente qui sont moins longs. Malgré tout cela, les prix n’ont pas trop progressé, 1% dans les unifamiliales par exemple, tandis que les copropriétés ont vu leur prix descendre de 1%.

Ce sont tout de même de bonnes nouvelles si vous pensez vendre ou acheter cette année.

Source: http://www.tvanouvelles.ca/2016/04/06/le-regain-du-marche-immobilier-se-poursuit

Entre hésitation et occasion unique

hésitation

 

 

 

 

Avec les diminutions des chantiers de construction et le prix des propriétés qui n’a de cesse d’augmenter depuis plus d’une décennie, plusieurs intervenants croient qu’on assistera à une augmentation du taux de locataires au Québec. Le taux de propriétaires, actuellement à 61,2%, demeure néanmoins un des plus bas au Canada.

D’un autre côté, le célèbre milliardaire américain Warren Buffett a donné une recommandation récemment aux Américains par l’entremise du magazine Fortune:  » Avec une hypothèque fixe de 30 ans autour de 4%, ne lésinez pas. C’est l’occasion d’une vie »

Bien sûr, ces hypothèques au terme de 30 ans n’existent pas au nord de la frontière, mais néanmoins je crois toutefois qu’avec des taux fixe 5 ans sous la barre des 3%, il s’agit bien ici aussi d’une occasion qui ne risque pas de revenir de sitôt.

On a tendance à penser que les taux bas des dernières années sont devenu la norme. Pourtant, on devrait se montrer prudent du côté des prédictions et constater que cette période-ci est à l’avantage des emprunteurs. Et avec des prix qui ne risquent pas de descendre et malgré des règles de financement plus contraignantes, le constat est claire, les dernières années ont été parmi les meilleures pour acheter une propriété.

Source: http://fr.canoe.ca/argent/depenser/projetdevie/archives/2014/10/20141028-122729.html et http://www.lesaffaires.com/blogues/bernard-mooney/l-occasion-d-une-vie/572925

Quand les élections font ralentir l’immobilier…

élection

 

 

 

 

 

Pendant une campagne électorale, on parle de politique à tous les jours. Sans exception!

Ce qu’on sait moins, c’est que le marché immobilier se place en attente dès une élection provinciale. La peur d’un référendum fait réfléchir plusieurs propriétaires, majoritairement en Outaouais et dans les quartiers anglophones de Montréal. Beaucoup pensaient vendre si le PQ passait.

La victoire du PLQ a fait pousser un soupir à plusieurs concernant le marché immobilier et beaucoup d’intervenants s’attendent à un prochain trimestre beaucoup plus fort.

Imaginiez-vous qu’une élection pouvait avoir autant d’impact dans le marché immobilier?

Source: http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201404/09/01-4755848-immobilier-residentiel-printemps-post-electoral-a-montreal.php